Rechercher dans ce blog

30 janvier 2011

Pourquoi ne pas arrêter d'avancer les termes "arabe" et "Maghreb" (terme arabe) à tout bout de champ ?

Afin de décrire les évènements récents, en Tunisie et en Egypte, les médias, la presse ont usé abondamment de termes tels que "Monde arabe", "révolution arabe", "pays arabe". 
Arabs leaders


En tant que berbère, évidement je suis scandalisé ! 


Que les régimes autoritaire sous la coupe d'idéologie fascisante tel que la nationalisme arabe de Nasser, ou le baath, libano-syrien en fassent un usage abondant dans leur propagande est de bonne guerre.


La propagande dans cet état faisait un suage abondant des termes de "civilisation arabe", "monde arabe", et même plus récemment "jeux arabes" et même "droit de l'homme arabes" ...
Après tout Gobels disait "un mensonge répété 1000 fois reste un mensonge, un mensonge répété un million de fois devient une vérité."
Fondamentalement cette propagande va de soit de la part de régimes  adepte de ce fascisme orientale qu'est l'arabisme. Ils sont dans leur rôle de colonisateurs ! L'éradication de toutes altérité à l'arabisme est une constante ontologique de l'arabisme.


Ce que je trouve scandaleux, c'est ce déferlement continuel  de ce terme par la presse européenne, comme libé, Le monde, Rue89 (et bien d 'autres), le tout teinté de nostalgie révolutionnaire et d'orientalisme délirant ( pays des cèdres, révolution de jasmin etc ) ...


Pourquoi cette presse se rabaisse elle jusqu’à tenir un rôle de supplétif  de ce "nettoyage ethnique" qui a cours dans tout ces états ?


D'autres, très peu en vérité, se posent la question


Presque plus personne ne croit que les événements tunisiens soient l'expression d'unerévolution "arabe" au sens nassérien, nationaliste, islamiste, bref, anti-occidental, ce qui fait consensus semble-t-il.
Pourquoi ne pas aller plus loin et arrêter d'avancer les termes "arabe" et "Maghreb" (terme arabe) à tout bout de champ ?
Tunisie "arabe", Algérie "arabe", Egypte "arabe" (ses dirigeants qui voient tout immolé comme un déséquilibré, -un phobique? Même discours que pour les tueurs islamistes, en Algérie aussi d'ailleurs...). Parlerait-on, au jour d'aujourd'hui, d'une France "bourguignonne" ou "parisienne" ? Une Belgique "wallonne" ? Une Espagne "castillane" ? Un Royaume Uni "londonien", Une Allemagne "bavaroise" ? Une Amérique "new yorkaise" ? Non. Plus maintenant en tout cas...
Pourquoi ne pas plutôt parler d'une Afrique du Nord, tout simplement, composée de pays pluriels aspirant à un régime démocratique qui permettrait aux berbérophones, aux arabophones, aux francophones de vivre ensemble ? Puisqu'il ne s'agit pas seulement de problèmes sociaux... Pourquoi continuer à propager l'idée que ces pays sont forgés dans une identité unique que d'aucuns s'empressent de nier en Occident, mettant en cause la notion même ? Décidément la "révolution" tunisienne ne fait que commencer...
Il est curieux que la pluralité soit réservée aux pays occidentaux, et souvent à leur détriment au sens d'être pensée uniquement sous le joug du multiple sans centre, imposé sous peine d'être accusé de racisme, ou de ne pas comprendre que l'Europe aurait besoin obligatoirement de bras et d'enfants étrangers supplémentaires en permanence, ce qui n'est pas sûr, surtout lorsqu'ils veulent vivre uniquement dans leurs codes et, pis, sous l'injonction de nos belles âmes qui les incitent à le faire puisque leurs codes se trouvent parés de félicité et les nôtres de tous les maux.
Les termes "multipolaire, multiculturalisme, diversité" sont ainsi assénés comme des impératifs catégoriques qui s'arrêtent cependant à la porte du mot "arabe", comme ils s'arrêtent encore (quoique un peu moins depuis les évènements en Tunisie) à la porte "islam" malgré les injonctions pérorantes d'un Ben Laden (qui a aussi de plus en plus d'émules en Russie quoique certains mettent plutôt en cause les services secrets russes)... Allez ! commentateurs de tous les pays, unissez-vous ! encore un effort pour vivre réellement l'étendue concrète de vos principes si impétueusement assénés! (blablabla ?).

Pourquoi la question  de ce qui est devenue une minorité, des droits des berberes de tunisie n'a jamais été abordés par "les démocrates tunisiens", ni par la medias européens ?


Les Chroniques du [CyberKabyle].

4 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est bien ce que vous dites. Je suis d'accord, mais reconnaissez aussi que vous aimez mieux ces expressions plutôt qu'on dise que vous êtes Africains. Parce que vous n'aimez pas non plus ce terme au risque de passer pour un Noir. Parce que l4africain c'est l'homme Noir. N'y a-t-il pas une sorte de racisme à cela ?

[CyberKabyle] a dit…

Le mot Afrique et Africain est le terme latin (empire romain) pour désigner le territoire des berbères, et les berbères.

Donc à l'origine le mot Afrique désigne uniquement l'Afrique du nord.

Pour me part je me sent et je me revendique à 100% comme Africain ...

Culturellement, je me sens plus proche d'un malin, ou d'un sénégalais que d'une bédouin yéménite.

lejournaldepersonne a dit…

Arabesque
Un gage et dégage !
Vous voulez vraiment que je mette les points sur les i, allons-y !
Je dis ce que personne ne dit…
Que les arabes sont de retour… A … rabes
Ni chiites, ni Sunnites, ni islamistes, ni muslimistes.
Mais une race à part, qui va au fur et à mesure voler de conquête en conquête…

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/01/arabesque/

DJ Arc De Triomphe a dit…

Cher Cyberkabyle je cherche depuis peu à rentrer en contact avec vous au sujet de musique pop 70's Kabyle (Abranis, Sofiane etc). Je ne trouve pas d'email pour vous contacter aussi je me permets de poster en commentaires.

Pourriez vous m'écrire à cette adresse s'il vous plait:
info.cartilage(at)gmail.com

merci